» Le cadran de la miséricorde
Imprimer

La naissance du cadran de la miséricorde

            Au fur et à mesure que L’Heure de Présence au Cœur de Jésus se répandait à travers le monde, les Associés prirent d’eux-mêmes davantage conscience de l’importance de la réparation dans le culte du Sacré-Cœur.

Beaucoup de parents, d’amis, dans notre monde déchristianisé, s’inquiètent du manque d’aide ou de l’égarement dans lequel tombent tant d’âmes du fait de l’ambiance actuelle.

Qui prendra en charge ceux qui se détournent de Dieu et du devoir, sinon un père, une mère, une soeur, un ami qui imploreront pour eux lumière et grâces de Dieu ?

            Le Seigneur, qui aime tant à pardonner, nous a laissé une figure bien touchante de sa miséricorde dans la parabole de l’enfant prodigue. C’est une histoire qui se renouvelle chaque jour.
 
            De ce souci des âmes à sauver est né le “Cadran de la miséricorde” où sont inscrits, sous des initiales, les personnes recommandées. Les Associés choisissent une Heure de Garde supplémentaire en faveur des âmes à sauver, et l’offrent à leurs intentions avec tout ce qu’elle comporte d’amour et de fatigue, sans rien changer à leurs occupations du moment, ni à leur devoir d’état, si ce n’est qu’ils les unissent au Cœur Transpercé de Jésus, présent en son Eucharistie dans tous les tabernacles du monde, et renouvelant son offrande partout où la Sainte Messe est célébrée.
 
            Si vous vous inquiétez du manque de foi, de l’abandon des pratiques religieuses et de leur devoir, de ceux qui vous sont chers et de tant d’autres égarés, faites-les inscrire sur le Cadran de la Miséricorde, donnant leurs initiales, et offrant pour eux une heure de votre journée.

Implorer la miséricorde

PROTECTEURS : Notre-Dame de la Miséricorde  
                     Saint Dismas, lebon Larron.

  "Les pécheurs trouveront dans mon coeur la source et l’océan infini de la miséricorde."   (Jésus à Sainte Marguerite-Marie).
 
"Dieu a plus tôt pardonné à un pécheur repentant, qu'une mère qui n’a retiré son enfant du feu."  (Saint Curé d’Ars).
 

 
   Si l'on n’est pas membre de l’Association, solliciter son engagement, qui donne droit à faire placer le nom du frère adopté sur le Cadran. Choisir alors deux heures de Présence : celle qu’exige l’Association et celle attribuée au frère à aider.
 
 L’heure supplémentaire se fait comme l’heure de garde, sans rien changer aux occupations du moment, ni aux devoirs d’état en précisant que :
 
- On peut en faire un nombre indéterminé.
- On ne peut obtenir qu’une seule inscription par heure.
- On peut faire inscrire collectivement une nation, une paroisse, une famille, et leur attribuer une heure supplémentaire.
 
   Le Cadran, portant les initiales des personnes pour lesquelles une heure est offerte, est exposé à l’intérieur du Monastère de Paray le Monial, de la Servianne et un troisième au 1er Monastère de la Visitation à Paris ; il est surmonté de l’invocation : Mon Jésus, miséricorde ! qui est répétée en faveur des inscrits.
L'agenda du mois
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Saint du jour
17 Décembre
Fête du jour : Gaël
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Le Royaume de Dieu est au milieu de vous.
Lc 17, 21
Actualité du moment

 

Mon coeur est en veille,
le regard tourné vers Béthleem
mon âme épie le bruit 
des pas de Joseph 
et de l'âne qui montent 
le chemin.

Enveloppée dans le lin
de son manteau, Marie
soutient son précieux
fardeau qui tressaille
pour quelques temps
encore en son Sein virginal.

Le cliquetis des sabots,
le chant des oiseaux, 
le bruissement des arbres,
le silence recueilli de Joseph, 
la prière murmurée
aux lèvres de Marie,
tout converge dans l'attente
de L'Enfant qui vient !

Ô mon âme, veille, veille
retiens ton souffle, 
car Ton Dieu se tient
à la porte de ton coeur !
voici qu'Il vient !
Veille, veille !

(Geneviève Vignes)