» Origine biblique et charismatique
Imprimer

Gethsémani

« Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez » (Marc 14, 34).
« Vous n’avez pas eu la force de veiller une heure ? » (Marc 14, 37).
« J’ai cherché des consolateurs et je n’en ai pas trouvé »
(Psaume 68, 20).

Pierre, Jacques et Jean : ils étaient 3 ; il les trouva endormis…

Le Calvaire

« Au pied de la croix de Jésus, se tenaient sa mère… et Marie de Magdala. (Jean 19, 25).
Jésus voyant sa mère, et se tenant près d’elle, le disciple qu’il aimait » dit à sa mère, « voici ton fils » (Jean 19, 26).

Marie, Madeleine et Jean : ils étaient trois à être témoins du coup de lance !

Paray-le-Monial

Le Cœur de Jésus. Une mission pour les Visitandines et les Jésuites.

 
Le 2 juillet 1688, en la fête de la Visitation, Marguerite-Marie contemple le Cœur de Jésus entouré de la Sainte Vierge, de saint François de Sales, de saint Claude la Colombière, de Visitandines et de Jésuites avec leurs Anges tenant chacun un cœur en main. Marie s’adresse d’abord aux Filles de la Visitation :
 
"Venez, mes bien-aimées Filles, approchez-vous car je vous veux rendre comme dépositaires de ce précieux trésor que le divin Soleil de justice a formé dans la terre virginale de mon cœur, où il a été caché neuf mois, après lesquels il s’est manifesté aux hommes, qui n’en connaissant pas le prix, l’ont méprisé."
 
"Voilà ce précieux trésor qui vous est particulièrement manifesté, par le tendre amour que mon Fils a pour votre Institut… Et il faut que non seulement elles s’enrichissent de ce trésor, mais encore qu’elles distribuent cette précieuse monnaie de tout leur pouvoir, avec abondance, en tâchant d’en enrichir tout le monde sans craindre qu’il défaille, car plus elles y prendront, plus elles en trouveront."

 

Bourg-en-Bresse

Fondation de la Garde d’honneur
 
 
Fin 1862
Une lettre reçue du monastère de la Visitation d’Annecy dit : « Notre Seigneur s’est plaint à une âme très favorisée que, nous ayant révélé son Cœur, nous ne déployions pas assez de zèle pour en propager le culte. »
A la Visitation de Bourg, les sœurs se tournent vers Sœur Marie du Sacré-Cœur : « C’est à vous de trouver un nouveau moyen pour faire glorifier le Cœur de Jésus. »
   
1863
Sœur Marie du Sacré-Cœur a la vision intellectuelle du cadran de la Garde d’honneur ; elle le reproduit, puis écrit les légendes Amour ! Gloire ! Réparation ! et au-dessous, elle se sent pressée d’écrire : Garde d’honneur du Sacré-Cœur.
   
13 mars 1863
L’Association est fondée : toutes les sœurs de la communauté de Bourg choisissent leur heure.
   
Rameaux 1863
« Mon cœur n’attend plus que des outrages et des douleurs ; j’ai désiré, mais en vain quelqu’un qui compatit à mes maux, j’ai cherché un consolateur et je n’en ai pas trouvé » (Ps 68).
   
Jeudi saint 1863
Sœur Marie du Sacré-Cœur rédige le programme de l’association (ci-dessous, page 35).
   
Vendredi saint
Elle compose la prière Offrande de l’heure de garde (page 31).
   
Avril 1863
En ce mois alors consacré aux Anges, Sœur Marie du Sacré-cœur choisit les 12 protecteurs correspondant à chaque heure : la Vierge Marie, saint Joseph, les justes de la terre et les neuf chœurs des anges.
   
Mai 1863
Les sœurs de la Visitation de Paray le Monial reçoivent un cadran de Bourg. SURPRISE ! A Paray, un cadran identique a été dessiné, sans qu’on se consulte ! Tout y est semblable : le Cœur de Jésus au centre, les 12 heures, et même les protecteurs. La seule différence réside dans l’ordre des protecteurs. N’est-ce pas là une délicatesse de Jésus assurant que la Garde d’honneur est son Œuvre ?
   
Juin 1863
Sœur Marie du Sacré-Cœur a la vision de la transfixion : « Notre Seigneur, en un éclair, lui montre la scène de l’ouverture de son Divin Cœur au Calvaire, les relations de ce mystère avec la Garde d’honneur… ». Elle comprend que les compagnons de Jésus doivent « être là pour recevoir ce sang et cette eau » jaillis de la blessure du Cœur de Jésus.
   
Juin 1867
Sœur Marie du Sacré-Cœur comprend que non seulement les gardes d’honneur devront recevoir le sang et l’eau, mais encore l’offrir (La très précieuse offrande, p. 38).
L'agenda du mois
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Saint du jour
Mercredi 18 Octobre
Fête du jour : Luc
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Le Seigneur te garde de tout mal. Il garde ton âme.
Ps 121, 7
Actualité du moment


Ô Notre Dame du

très saint Rosaire,

voyez notre misère.

Nous sommes courbés

 sous le poids de nos péchés.

Nous vous confions

toutes nos actions,

toutes nos souffrances,

toutes nos espérances.

Ô Notre Dame

du très saint Rosaire,

daignez nous réconforter,

nous assister.

Intercédez auprès

de votre Fils,

Reine du ciel et de la terre.

Vierge Marie

toute couronnée de gloire,

conduisez-nous

selon la volonté

 de Dieu tout puissant,

sur le chemin qui mène

à la gloire de votre divin Fils.

Amen. 

28 octobre 1825
naissance de notre 
fondatrice
Soeur Marie du 
Sacré Coeur Bernaud