» Les billets zélateurs
Imprimer

La tradition des Billets-Zélateurs

            Dans l’article 9 des statuts de l’Association, il est fait mention des billets mensuels de l’œuvre, pour être distribués aux associés à l’issue d’un exercice du premier vendredi du mois, ou bien, remis par un membre dit “zélateur” au groupe confié à sa responsabilité.

           La tradition de ces billets remonte à la fondatrice elle-même, Soeur Marie du Sacré-Cœur BERNAUD (religieuse au monastère de la Visitation à Bourg-en-Bresse) qui, mue par l’Esprit-Saint, a composé souvent d’un seul trait ces messages venant du Cœur de Jésus, pour inviter à une intimité ou à une fidélité plus grande à son service.

 
            Beaucoup de membres de l’Heure de Présence au Cœur de Jésus, se souviennent sans doute de ces mystérieux billets qu’ils ont, plus d’une fois, “tirés” lors des premiers vendredis, au son d’un cantique entraînant et joyeux : “Accourez dans l’allégresse...” La grâce aidant, le message tombe toujours à point pour consoler, réconforter ou stimuler... C’est alors l’occasion d’un bon cœur à cœur avec Jésus...
 
            Ainsi que l’indique leur nom, les billets-zélateurs stimulent, encouragent, dirigent les efforts de l’Associé, d’un mois à l’autre. C’est comme un mot d’ordre tombé du Cœur de Jésus à l’adresse de chacun. Ils portent tous un titre, une pratique et une aspiration ou verset de la Bible dont le garde d’honneur peut nourrir sa pensée durant l’oraison, le travail, l’Heure de Présence.
 
Il est aisé de comprendre que la distribution des billets-zélateurs, bien qu’elle ne soit pas obligatoire, demande à être faite régulièrement, c’est-à-dire tous les mois.
 
En puisant l’un ou l’autre des billets, vous aurez l’impression de prendre une bonne capsule de vitamines spirituelles. Vous vous sentirez surtout dynamisés par le contact avec Celui dont le Cœur est “Source d’Eaux vives” et “Foyer ardent de charité”.  
 
    “ Il me montra un fleuve d’eau vive qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau. Des deux côtés du fleuve était l’arbre de vie qui porte douze fruits, donnant chaque mois son fruit. Et les feuilles de cet arbre sont pour guérir les nations" (Apocalypse 22, 1-2).
 
La dévotion au Cœur de Jésus, expression de l’amour de Dieu pour l’homme et de l’homme pour son Créateur, est présentée par Jésus à sainte Marguerite-Marie, sous un symbole qui participe de l’Alpha et de l’Oméga, parce que l’amour étant le premier et le dernier ” (Apocalypse 22, 13), est aussi l’origine et la fin.
 
Dès l’aurore du monde, au livre de la Genèse, nous voyons un arbre. Son fruit, mangé contre la défense de Dieu, cause la perte du genre humain.
 
Au XVIIème siècle, un autre arbre, rappelant celui de la Croix, est montré par Jésus lui-même, à sainte Marguerite-Marie ; et saint Jean, dans son Apocalypse, nous le dépeint prophétiquement: ses fruits, ses feuilles mêmes, doivent rajeunir le monde de sa décrépitude, et aider à guérir les nations que Dieu a faites guérissables.
 
Ecoutons sainte Marguerite-Marie :
“ Notre-Seigneur m’a fait voir la dévotion à son divin Cœur comme un bel arbre qu’il avait destiné de toute éternité pour prendre ses racines au milieu de notre Institut. Ce divin Cœur veut que les Filles de la Visitation distribuent les fruits de cet arbre, avec abondance, à tous ceux qui désireront en manger, parce qu’il prétend, par ce moyen, redonner la vie à plusieurs, les retirant du chemin de la perdition et ruinant l’empire de Satan dans les âmes, pour y établir le règne de son amour.
 
               Les feuilles mêmes de cet arbre “ servent à guérir les nations ”. Elles s’en détachent innombrables, avec ces mille publications qui propagent et popularisent la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, et que résument l’image du Cœur de Jésus, le Cadran de la Garde d’honneur, ses Billets-zélateurs, sa médaille…

 

Exemple d'un billet-zélateur du mois.

Pour dynamiser votre cœur…

 
 
 
                 
PRENDS-MOI DANS TON AMOUR
 
       Puisque tu as voulu que je sois présent à ton Cœur, prends-moi dans ton amour de telle façon que je t’appartienne définitivement. Prends mes pensées et ma force d’affection, et garde-moi dans ton intimité.
 
«  Je ne vous appelle plus serviteurs…
je vous appelle amis. »
                              (Jn 15, 15)
 
 
 
 
et celui de vos enfants…
 
 
 
15. Cœur Sacré de Jésus, Tu es si bon !
si indulgent !
 
       Jésus, Tu oublies nos fautes.
       À mon tour, j’oublie les taquineries,
       les brusqueries, les reproches,
       les mauvais tours de mes camarades,
       leur pardonnant volontiers,
       avec l’exemple de ton indulgence.
       Si je pardonne peu, il me sera peu pardonné.
                  Ô Jésus, qui m’aimes tant,
                              je t’aime.
 
 
J’ai confiance en Toi. Tu m’aides à pardonner.
 

 

L'agenda du mois
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Saint du jour
Mercredi 28 Juin
Fête du jour : Irénée
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Si ton frère vient à pécher, va le trouver et reprends-le, seul à seul…
Mt 18, 15
Actualité du moment


Remplis de confiance
et d’amour,
nous venons
à votre Cœur,
ô Jésus,
comme au cœur
du meilleur des pères,
du plus tendre
et du plus
compatissant
des amis.
Recevez-nous,
ô sacré Cœur,  
dans votre infinie
tendresse,
faites-nous
ressentir les effets
de votre compassion
et de votre amour;
montrez-vous
notre appui,
notre médiateur
auprès de
votre Père.
Au nom de votre sang
et de vos mérites,
accordez-nous
la force
dans nos faiblesses,
la consolation
dans nos peines,
la grâce de vous aimer
dans le temps
et celle de vous posséder
dans l’éternité.

 Ainsi soit-il.