» Le cadran expliqué
Imprimer

Quand Jésus confie à Ste Marguerite-Marie la mission de promouvoir le culte de son Divin Cœur, Il précise : 

« Je prends un singulier plaisir à voir mon amour honoré sous la figure d’un cœur de chair. Je désire que l’image en soit exposée en public afin de toucher par là le cœur insensible des hommes. Partout où cette image sera exposée pour y être honorée, elle attirera toutes sortes de bénédictions».
 
Répondant à cet appel, la Garde d’honneur a pris pour emblème un cadran au centre duquel est représenté le Cœur de Jésus et au dessus la devise
 
« VIVE + JÉSUS »
 
Vient ensuite la légende :
 
« GLOIRE AMOUR RÉPARATION AU CŒUR DE JÉSUS »
 
qui résume le but de la Garde d’honneur selon la parole du psaume 68 :
 
« L’insulte m’a broyé le cœur, le mal reste incurable
J’espérais la compassion, mais en vain, des consolateurs, et je n’en ai pas trouvé. ». (ps 68,21)
 
Autour du Cœur percé par la lance, sont placées
 
12 étoiles portant les 12 heures du cadran
 
et les noms des adhérents.
 
 
 
Tout converge vers ce Cœur transpercé.
 
 
Dès leur engagement, le nom des associés est inscrit,
à l’heure préalablement choisie par chacun d’eux.
Le cadran est exposé dans un oratoire, une chapelle, une église, une école….
Quand le cadran est rempli, on ne le détruit pas,
il est conservé dans le cadre derrière celui qu’on lui substitue.
 

Accédez au cadran

L'agenda du mois
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Saint du jour
Mercredi 28 Juin
Fête du jour : Irénée
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Si ton frère vient à pécher, va le trouver et reprends-le, seul à seul…
Mt 18, 15
Actualité du moment


Remplis de confiance
et d’amour,
nous venons
à votre Cœur,
ô Jésus,
comme au cœur
du meilleur des pères,
du plus tendre
et du plus
compatissant
des amis.
Recevez-nous,
ô sacré Cœur,  
dans votre infinie
tendresse,
faites-nous
ressentir les effets
de votre compassion
et de votre amour;
montrez-vous
notre appui,
notre médiateur
auprès de
votre Père.
Au nom de votre sang
et de vos mérites,
accordez-nous
la force
dans nos faiblesses,
la consolation
dans nos peines,
la grâce de vous aimer
dans le temps
et celle de vous posséder
dans l’éternité.

 Ainsi soit-il.