» Accueil
Imprimer

octobre 2021

 

 

Bien chers Gardes d’honneur,

Ce mois-ci, nous fêtons Ste Marguerite Marie (nous pouvons recevoir l’indulgence plénière ce jour-là*).
Si Notre Seigneur lui a manifesté l’immensité de son amour pour nous tous, il s’est aussi plaint de ne pas être aimé en retour. Il nous aime… et nous qui prétendons l’aimer, puisqu’engagés à la Garde d’honneur, comment répondons-nous à son amour ?  Peut-être pourrions-nous prendre un peu de temps ce mois-ci  pour  évaluer notre désir d’aimer Jésus et ranimer le feu ardent qui nous a fait nous engager…

Bien en communion avec chacun

Geneviève, coordinatrice

 

Il nous aime !

Dieu n’a cessé de poursuivre l’humanité de ses plus tendres avances. Il fera même plus en se faisant lui-même homme. Il apparait dans le monde plein de douceur, la grâce répandue sur ses lèvres, Il entraine une multitude qui veut faire de lui un Roi. Il est enfin aimé… mais la haine n’a pas dit son dernier mot, elle le poursuit et le fait mourir sur la Croix. Heureusement, Il nous avait institué pour toujours son Eucharistie : « Que celui qui a soif vienne à moi et qu’il boive, je suis la voie, la vérité, la vie ! Venez tous à moi ! »

Seize siècles s’écoulent et l’égoïsme poursuit son œuvre dans les cœurs refroidis. De nouveau délaissé dans les tabernacles, Il descend de nouveau sur terre et se manifeste à l’ombre d’un cloître à Marguerite Marie, une simple visitandine. Il lui fait découvrir son Cœur brûlant comme une fournaise et soupire cette triste plainte : « voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé… toi du moins, ma fille, supplée à ce manque d’amour… » Comme un cierge ardent, Marguerite Marie ne cessera de se consumer pour dédommager l’Amour blessé.

Jésus sera-t-il enfin aimé après cette manifestation ? Hélas, encore une fois, pendant les siècles suivants, la haine grandira sans mesure et tentera maintes fois d’exterminer l’amour du divin Cœur de tous les hommes. Quelle ressource restera donc à ce Dieu mille fois trahi, repoussé, nié du plus grand nombre pour se faire aimer encore ? Il reste encore les fidèles gardes d’honneur qui se sont engagés pour lui offrir les consolations demandées. A la suite de Sainte Marguerite Marie, aimons, honorons son Sacré Cœur et rendons-Lui toute gloire car Il est l’amour infini à jamais blessé. (Sr Marie du Sacré Cœur Bernaud)

  

Fêtes principales du mois :

1er  :        Ste Thérèse de l'Enfant Jésus et 1er vendredi du mois dédié au SCoeur de Jésus
2 :            Saints Anges Gardiens
3 :            Bx Columba Marmion (garde d'honneur belge)
4 :            St François d'Assise (Protecteur de la Garde d'honneur)
5 :            Ste Faustine
7   :          Notre Dame du Rosaire
10 :          St Daniel Comboni (Evêque, garde d’Honneur)

11 :          S. Jean XXIII
15 :          Ste Thérèse d’Avila
16 :          Ste Marguerite-Marie Alacoque (Indulgence Plénière)
18 :          St Luc
18 :          Bhe Maria Gabriela et ses compagnes (visitandines martyres et gardes d’honneur)
22 :          St Jean Paul II
28 :          Sts Simon et Jude
29 :          Bx Don Rua (garde d’honneur)

 

Conditions pour bénéficier d’une indulgence plénière (pour soi ou pour un défunt, jamais pour un vivant): confession et détachement de tout péché même véniel. Le jour même : communion, prière aux intentions du Pape, Credo, Pater, Ave, Gloria.

L’Indulgence est une remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacées quant à la faute, que le fidèle, bien disposé (aux conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes. (Code de droit canonique de 1983, canon 992) Les indulgences plénières libèrent totalement de la peine temporelle due pour les péchés. (Canon 993).

 

 les soeurs de la Visitation de Nantes ont besoin d'aide
pour soutenir leur projet de rénovation.
Elles ont lancé un appel à dons en ligne :


visitation-nantes.fr/

 

 merci pour elles !

L'agenda du mois
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Saint du jour
Vendredi 22 Octobre
Fête du jour : Elodie
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

L’Esprit-Saint, que le Père enverra en Mon Nom, Lui, vous enseignera tout.
Jn 14, 26
Actualité du moment


Ô Notre Dame du

très saint Rosaire,

voyez notre misère.

Nous sommes courbés

 sous le poids de nos péchés.

Nous vous confions

toutes nos actions,

toutes nos souffrances,

toutes nos espérances.

Ô Notre Dame

du très saint Rosaire,

daignez nous réconforter,

nous assister.

Intercédez auprès

de votre Fils,

Reine du ciel et de la terre.

Vierge Marie

toute couronnée de gloire,

conduisez-nous

selon la volonté

 de Dieu tout puissant,

sur le chemin qui mène

à la gloire de votre divin Fils.

Amen. 

28 octobre 1825
naissance de notre 
fondatrice
Soeur Marie du 
Sacré Coeur Bernaud


 

Sts Anges Gardiens
gardez-nous
Accompagnez-nous
guidez-nous !