banniere
» Accueil
Imprimer

décembre 2022

 

Quelle plus douce manière que vivre ce temps de l’Avent sous le regard de Marie ! En Elle, avec Elle, renouvelons notre espérance et notre foi afin qu’à Noël,  le Divin Enfant trouve nos cœurs prompts à l’accueillir pour poursuivre un véritable chemin de conversion intérieure.
Actuellement, si le mot « refuge » est conjugué de bien des manières, le refuge le plus sûr ne peut être que  le Cœur de Marie ! Dieu Lui-même ne l’a-t-Il pas choisi pour s’y incarner ?  C’est ce à quoi, déjà, en son temps, notre fondatrice invitait tous les gardes d’honneur !

bien en communion avec chacun

(rappel : dernière indulgence plénière de l’année : le 27 décembre en la fête de l’Apôtre St Jean, indications en bas de ce mail)

 

Geneviève Vignes, coordinatrice

Douce Mère !

St François de Sales disait : « Soyons enfants par notre tendresse envers Marie, la mère la plus aimante, la plus aimée et la plus aimable qui fut jamais. ». En effet, la Mère de Dieu est notre mère. Quelle douce vérité à méditer. Marie est notre mère par le cœur que Dieu lui a fait, cœur incomparablement plus maternel que toutes les mères, par l’amour qu’elle nous donne et que nous partageons avec son divin Fils Jésus.

La contemplant à la crèche, de nos lèvres à son cœur de maman, monte un nom qui l’émeut, un nom que le plus beau des anges ne lui adressera jamais, celui de Mère ! Quelle grâce pour nous de pouvoir l’invoquer sous le titre de « Mère, ô ma Mère ! ».  Nulle appellation n’est plus puissante ni plus douce. St François de Sales ajoutait encore : « Toutes les fois que j’entre dans un lieu consacré à cette auguste Reine, je sens par un tressaillement de cœur que je suis chez ma Mère. » En ce mois où nous fêtons la naissance de Jésus et par conséquent, la maternité divine de Marie, pensons particulièrement à la prier, l’honorer, et à lui rendre hommage. Comme les enfants se précipitent avec simplicité et abandon dans les bras de leur maman de la terre,  allons à notre Mère des Cieux. Rejoignons le doux Enfant dans son humble berceau, et près de Lui, reposons-nous sous le regard maternel de Marie, son cœur de maman nous relèvera et nous consolera ! (D’après sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud)
 
 
 
Fêtes principales du mois :
 1 :    st Charles de Foucauld (garde d'honneur)
2 : 1er vendredi du mois dédié au Sacré Cœur de Jésus  
8 : Solennité de l’Immaculée Conception de Marie
9 : St Juan Diego Cuauhtlatoatzin 
12 : Notre Dame de Guadalupe
14 : St Jean de la Croix
25 : Nativité du Seigneur
25 : St Albert Chmielowski (Garde d’honneur)
27 : St Jean Apôtre (indulgence plénière) 
28 : Sts Innocents
29 : Ste Famille
4- 11-18 : dimanches de l’Avent
 
 chapelet médité en ligne 

youtu.be/uxhsfFTT6ss

 

conférence sur le Coeur de Jésus et la Garde d'honneur 

youtu.be/7iOBg06UXh0

 
L'agenda du mois
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Saint du jour
Vendredi 09 Décembre
Fête du jour : Pierre Fourier
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Heureux qui s’abrite en Lui !
Ps 2, 12
Actualité du moment

 

8 décembre 
Fête de l'Immaculée 
Conception 

 

Mon coeur est en veille,
le regard tourné vers Béthleem
mon âme épie le bruit 
des pas de Joseph 
et de l'âne qui montent 
le chemin.

Enveloppée dans le lin
de son manteau, Marie
soutient son précieux

fardeau qui tressaille
pour quelques temps
encore en son Sein virginal.

Le cliquetis des sabots,
le chant des oiseaux, 
le bruissement des arbres,
le silence recueilli de Joseph, 
la prière murmurée
aux lèvres de Marie,
tout converge dans l'attente
de L'Enfant qui vient !

Ô mon âme, veille, veille
retiens ton souffle, 
car Ton Dieu se tient
à la porte de ton coeur !
voici qu'Il vient !
Veille, veille !

  

  (Geneviève Vignes)